Une sandbox WordPress en moins de 5 minutes

Publié par Sébastien Etronnier le

Temps de lecture : 2 minutes

Voilà, après moult réflexions, vous avez choisi de mettre en place un site WordPress.

WordPress, c’est l’assurance d’un outil bénéficiant d’une large communauté, donnant accès à un large panel d’extensions, plugins ou autre thèmes.

Cette richesse peut sembler assez déroutante lors de la phase de mise en place.

Ainsi, il peut être intéressant d’utiliser un environnement éphémère que l’on pourra créer et détruire sans craindre une longue et répétitive réinstallation.

Ma propre sandbox prête à l’emploi en quelques minutes gràce à Docker

WordPress nécessite la mise en place d’un environnement technique complêt (Serveur PHP, base de données …)

L’équipe WordPress a mis à disposition tout ce qui est nécessaire dans une image Docker disponible sur DockerHub.

Intéressant … mais maintenant, au lieu de devoir installer une base de données et un serveur PHP, me voilà obligé d’installer un environnement Docker.

C’est exactement le service proposé par le site Play With Docker

1/ Créer un compte Docker Hub

Le site Play With Docker nécessite un compte Docker Hub qui peut être créé via cette page

2/ Création de l’environnement WordPress

Une fois votre compte Docker Hub créé, vous pouvez lancer la création d’une sandbox WordPress en cliquant ici : Création de la sandbox WordPress

Il ne reste plus qu’à cliquer sur Login, poursuivre en sélectionnant Docker, puis s’identifier avec le compte Docker Hub. 

Cliquez maintenant sur Start et le tour est joué, la création de l’environnement est en route

La mise en place est terminée lorsque le bouton close apparaît en bas à droite de la fenêtre.

3/ Utilisation de l’instance WordPress

 Vous voilà avec une instance disponible durant 4h. 

Il ne reste plus qu’à cliquer sur le lien « 8080 » situé dans la partie droite de la page

PS: il arrive que cette zone ne se rafraîchisse pas correctement, il suffit de mettre à jour la page.

Youpi : mission accomplie

N’oubliez pas cette solution n’a nullement vocation a être pérenne.

Il s’agit d’un environnement permettant de se familiariser avec l’outil et de jouer avec sans craindre de le casser.

S’il venait à être inutilisable, il suffit juste de détruire l’instance (en cliquant sur Delete) et à reprendre à l’étape 2 

Catégories : Développement

Sébastien Etronnier

Lead Developer